Archives pour la catégorie Non classé

Flipbook One

autres œuvres

Voici d’autres grands dessins et peintures que Leo a gardés dans ses cartons à dessin.
Et puis, je tenais à partager avec vous ce qu’un artiste, qui ne connaissait pas Leo, a ressenti et écrit
après avoir pris connaissance de son travail sur ce site.

« Ce ne seront ici que mes impressions, imparfaites, partiales, devant les œuvres qu’il faut appréhender de manière globale,
puisqu’il y a, chez Leo Mingrone, quelque chose qui fonctionne comme un tout.

Pourquoi un artiste fait-il ce qu’il fait ?
Comment la vie même, prenant des chemins de traverse, se retrouve
si étroitement intriquée à la fin dans ce qui nous est donné à voir?
Il me semble qu’on ne peut ici dissocier les choses.
Rien n’a moins d’importance qu’une autre chose, et il est difficile d’établir une hiérarchie.
En tant qu’artiste on travaille quotidiennement sans doute avec l’idée de la mort, bien que cela ne soit dit.
On ne le fait pas pour laisser une trace, mais plutôt mille traces, on ne fait pas ce que l’on fait
parce que c’est sympathique ou drôle, on le fait parce qu’on ne peut pas faire autrement.
Cela s’impose »
lire la suite…

 

Eno_small

la musique

« Sans la musique la vie serait une erreur, une fatigue, un exil. »
Friedrich Nietzsche

musica

« Malentendus de la musique US : Ellington mieux que Gershwin (que pourtant tous s’accordent à trouver ‘joli’) – et Frank Zappa meilleur que Philip Glass, dont on chante pourtant les louanges. »

La musique occupait une place très importante dans la vie de Leo. Il en écoutait chaque jour et ne pouvait vivre sans. Qu’il s’agisse de musique classique, de musique contemporaine, des chansons, plus rarement du jazz. Encore qu’il appréciait certains musiciens de jazz.
Il n’est pas facile de représenter cette aspect de la vie de Leo, je peux seulement citer quelques musiciens.

Brigitte Fontaine / Frank Zappa / Gianna Nannini / Bob Dylan / Karlheinz Stockhausen / Gérard Grisey / Loredana Berté / Frabrizio De André / David Bowie / Lucio Battisti / Johann Sebastian Bach / David Byrne / Brian Eno / Luigi Tenco / Johannes Brahms / Léo Ferré…

ribella

petites phrases

logoleo3Leo aimait beaucoup, comme nombre d’entre nous d’ailleurs, copier des phrases de ses auteurs préférés ou reprendre des graffitis vus dans les villes où il passait. Il en faisait des cartes ou les copiaient sur l’ardoise de la salle-de-bain. En voici quelques-unes des plus intéressantes.

Dali_a_Lorca_s

montages, collages, cartes

56_small2

Métamorphose du chiffre 5 en 6. Leo pensait qu’il mourait à 56 ans. Il est mort à 65!

Depuis qu’il avait découvert Photoshop et les infinies possibilités qu’offrait ce logiciel, Leo s’attachait à en explorer l’éventail graphique et les combinaisons de couleurs qu’il rendait possibles. Il travaillait soit à partir d’images existantes, le plus souvent les siennes, qu’il scannait, découpait et recollait en les disposant avec d’autres ou les superposant, ou à découvrir tout ce que permettait des outils tels que « saturation », etc. Étant donné son goût et sa patience, il a réussi à fabriquer de belles images, et notamment des cartes.

arbre_hiver_small

l’avenir…

arbres3

« Que ceux que j’aime ne meurent jamais. »

Cosa ti aspetti dal futuro?
Esser sano e non aver miseria. Che il Vaticano lasci Roma, sia reso itinerante
e solo in piccoli centri. L’esperanto (in memoria di Anna Gaggio). Amicizia
solo buona. Amore. Amore fisico. Che quest’amore si rinnovi non invecchi.
Yankees, go home and stay. Capire ancora e meglio. Veder sortire dai musei tutte
le baggianate che galleristi sponsor e banche vi hanno stipato in quest’ultimi trent’anni. Che il cinema torni un’ arte. Che la bestia umana taccia per un po’ e
si alzino i toni del discorso e del vivere. Che coloro che amo non muoiano mai. Vedere i due film di Bunuel che ancora non ho visto. Incontrare gente con chi
poter fare e dire davvero senza veli armonia creatività movimento. Il mio mestiere dell’arte. Fare un film col Duo di Piadena e la Loredana Bertè. Che si chiu-
dano le prigioni e la pena diventi quella di fare i lavori schifo e disumani.

Qu’est-ce que tu attends de l’avenir ?
Être en bonne santé et ne pas connaître le malheur. Que le Vatican quitte Rome,
qu’il devienne itinérant et que seules les petites bourgades l’accueille. L’esperanto (en
mémoire à Anna Gaggio). L’amitié,  uniquement la bonne. L’amour. L’amour physique.
Que cet amour se renouvelle ne vieillisse pas.
Yankees, go home and stay. Compren-
dre davantage et mieux. Voir bannies des musées toutes les horreurs
que galeristes,
sponsors et banques y ont entassées ces trente dernières années.
Que le cinéma
redevienne un art. Que la bête humaine se taise un peu et
qu’en revanche s’élèvent
les voix du discours et de la vie. Que ceux que j’aime ne
meurent jamais. Voir deux
films de Buñuel que je n’ai pas encore vus. Rencontrer
des personnes avec lesquelles
il est possible de faire et dire sans voile, harmonie créativité mouvement. Pratiquer l’art, mon métier.
Faire un film avec le Duo di Piadena et Loredana Bertè. Que l’on ferme les prisons et que la peine soit commuée en travaux les plus répugnants et
les plus inhumains.

Texte écrit par Leo pour le film réalisé par Angiola Janigro et Laura Franceschini en 2004 que vous pouvez regarder en cliquant sur le titre : oggidunque.

arbre_hiver2010

Cet arbre, un chêne, se trouvait dans le pré, près de l’atelier de Leo.
Il était magnifique et les chevaux appréciaient beaucoup son ombre l’été et sa protection l’hiver. L’âge et le mistral ont eu raison de lui.
Sa chute est survenue en janvier, quelques mois après que Leo nous a quitté.

 

rayures

histoire d’une vie

Leo avait été frappé par l’histoire qui suit. Il l’avait envoyée dans ses mails à plusieurs de ses amis. La voici :

Alan_TuringAlan Mathison Turing (Londres, 23 juin 1912 – Wimslow 7 juin 1954)
Alan M. Turing a été considéré comme l’un des pères de l’informatique et l’un des plus grands mathématiciens du 20e siècle. Durant la Deuxième Guerre mondiale, Turing a mis ses compétences au service du Department of Communication anglais pour déchiffrer les codes utilisés dans les communications allemandes, criptées grâce à un système appelé Enigma.
Après quelques années passées aux États-Unis où il a continué à travailler dans le domaine de la logique mathématique, il est rentré en Angleterre, à Cambridge, en 1948. Ses intérêts se déplacèrent alors vers la neurologie et la physiologie. Ce fut à ce moment-là qu’il commença à explorer la relation entre l’ordinateur et la nature.
Le 31 mars 1952, il fut arrêté pour homosexualité et traduit en justice. Pour sa défense, il dit qu’« il ne voyait rien de mal dans ses actes ». La peine infligée fut extrêmement sévère : il fut soumis à la castration chimique, ce qui, non seulement le rendit impuissant mais eut également pour effet la croissance de ses seins.
En 1954, Alan Turing mit fin à ses jours en mangeant une pomme dans laquelle il avait injecté du cyanure de potassium.
Apple dément que son logo, la pomme avec une marque de morsure, ait quelque rapport que ce soit avec cette histoire!
Le 23 décembre 2013, la reine Elisabeth II, sur proposition du secrétaire d’État à la Justice, Chris Grayling, gracie Alan M. Turing en signant une prérogative royale de clémence. Grayling déclare que sa condamnation serait considérée aujourd’hui « comme injuste et discriminatoire » et salue « son génie [qui] a contribué à sauver des milliers des vies ».

rayuresAlan Mathison Turing (Londres, 23 giugno 1912 – Wimslow 7 giugno 1954)
Alan M. Turing è stato un matematico, logico, e è considerato uno dei padri dell’informatica e uno dei più grandi matematici del 20° secolo. Durante la seconda guerra mondiale, Turing mise le sue capacità matematiche al servizio del Department of Communication inglese per decifrare i codici usati nelle communicazioni tedesche, criptate tramite il cosidetto sistema Enigma. Dopo alcuni anni passati negli USA, sempre lavorando nel campo della logica metematica, nel 1948 tornò a Cambrdige e spostò i suoi interessi verso la neurologia e la fisiologia. Fu in questo periodo che iniziò a esplorare la relazione tra i computer e la natura.
Il 31 marzo del 1952 fu arrestato per omosessualità e condotto in giudizio, dove a sua difesa disse semplicemente che « …non scorgeva niente di male nelle sue azioni ». La pena inflitta fu severissima : fu sottoposto alla castrazione chimica, che lo rese impotente e gli causò lo sviluppo del seno.
Nel 1954 Alan Turing si suicidò ingerendo una mela avvelenata con cianuro di potassio. La madre sostenne che il figlio, con le dita sporche per qualche esperimento chimico, avesse ingerito per errore la dose fatale di veleno : ma il verdetto ufficiale parlà senza invertezze di suicidio.
Apple nega che il suo logo,  una mela con il segno di un morso, abbia qualsiasi legame con la storia di Turing!

Nel gennaio 2013, importanti esponenti del mondo scientifico internazionale, tra cui il premio Nobel per la medicina Paul Nurse, il matematico e cosmologo Stephen Hawking, il matematico Timothy Gowers, il presidente del National Museum of Science, Douglas Gurr, l’astronomo Martin Rees, mandano una lettera aperta al Primo Ministro britannico David Cameron, intitolata « Pardon for Alan Turing », per sollecitare la grazia postuma per Turing, appello pubblicato dal Daily Telegraph.

Il 24 dicembre 2013 la regina Elisabetta II elargisce la grazia postuma per Alan Turing. Era tempo!