la vie

« Et la vie justement c’est magnifique et implacable »
Leo Mingrone

leonellibro 001-3Né en 1947 à Rome, Leo Mingrone y étudie le dessin et la peinture – expositions à Rome, Montréal, Lausanne, Munich (Institut culturel italien).
Plus tard, toujours à Rome, il suit les cours du Centro sperimentale di cinematografia. Son apprentissage du cinéma se fera en travaillant auprès de Hubert Bals, Adriano Aprà, Richard Roud, et, pendant vingt ans auprès de Danièle Huillet et Jean-Marie Straub.
Il collabore aux films de Jean-André Fieschi, Dominique Comtat, Rhein Bloem, Véronique Goël,
Angiola Janigro, Aline Horisberger, etc.
Il enseignera pendant quelques années à l’École supérieure des arts visuels de Genève.
Ses réalisations sont : 1971 / Primavera segreta (1970, 16 mm 15’), Mille Mots (1973, 16 mm 40’), Abseits (1978, 35 mm 8’), Il Punto di vista della lepre (1989, vidéo 16’40”), A Zonzo / I soggetti del pittore (1990-2010, vidéo 60’36”).
Il vivait en Provence septentrionale où il y pratiquait la vie comme un art tout en exerçant son travail
de graphiste et de peintre.